AGREMENT ET MISSIONS

AGRÉMENT

Le SSESD devenu SESSAD (Services d’Éducation et de Soins Spécialisés A Domicile) de Talence, est autorisé depuis 1991, pour 10 places.

image handicap travail.pngMISSIONS

Le SESSAD de Talence, est un service d’accompagnement ambulatoire à domicile, qui s’adresse à 10 jeunes, âgés de 15 à 25 ans, domiciliés dans la communauté urbaine de Bordeaux, en situation de handicap moteur et nécessitant un suivi médical spécialisé. La notion de domicile n’étant pas limitée au lieu de vie, mais s’étendant à tous les lieux fréquentés par l’usager : facultés, administrations, associations, commerces…

L’avis d’orientation nous est adressé par la MDPH 33 vers qui les parents ou professionnels IEM se sont tournés pour demander un accompagnement en externat médico-social.

Depuis son origine, en 1991, le service répond à la nécessité :

·         De pallier à une certaine carence au niveau de l’insertion en milieu ordinaire ou il s’agit d’intervenir pour réduire le désavantage de l’usager en situation de handicap moteur, dans son environnement et de manière ponctuelle

·         D’offrir une étape complémentaire entre la prise en charge globale (institution) et l’insertion définitive

A cet effet, le SESSAD comprend deux pôles : un pôle thérapeutique et un pôle éducatif et social, dont la mission élargie prend en compte la question du suivi scolaire (études secondaires ou supérieures), de l’insertion professionnelle et du milieu ordinaire de vie.

Jusqu’alors, le service servait de tremplin entre l’IEM de Talence et le milieu ordinaire de vie. De plus en plus, des usagers en provenance de l’extérieur prennent contact pour démarrer un accompagnement, à partir du service.

De fait, le SESSAD n’est plus seulement une filière de l’IEM, mais une offre de service à part entière, différenciée. Le service propose ainsi un accompagnement à des personnes en situation de handicap n’ayant pas eu recours préalablement à des établissements spécialisés. Ce qui vient renforcer l’inscription du SESSAD dans le dispositif de droit commun, à partir d’un plateau technique adapté et répondant aux besoins des usagers.

L’accompagnement délivré vise à :

  •      Finaliser les apprentissages d’autonomie de vie, nécessitant un accompagnement plus fréquent et soutenu que celui pratique par un SAVS ou SAMSAH
  •           Sécuriser les usagers suivis dans le cadre du service, via des rencontres pluri hebdomadaires
  •            Conforter les jeunes en provenance du milieu ordinaire, ayant acquis un bon niveau d’autonomie, en complétant ou confortant cette autonomie dans leur vie quotidienne « normalisée » en appartement personnel

Ainsi, les professionnels du service interviennent dans tous les lieux de vie et d’activité des usagers suivis, sans restriction.

Par ailleurs, l’activité conduite  a pour particularité la souplesse et l’adaptabilité aux trajectoires individuelles. Fondée sur le principe d’une démarche très individualisée où l’usager prend une place importante dans la construction des actions menées auprès de lui, l’action du SESSAD s’inscrit en toute légitimité dans le cadre de la loi du 2 janvier 2002.

A l’issue de l’accompagnement, l’usager a pu se constituer ses propres réseaux dans le cadre du droit commun (logique inclusive) : les professionnels du service s’effacent progressivement, jusqu’à apparaitre comme une ressource parmi d’autres.

Adossé à l’IEM, le SESSAD bénéficie des ressources et compétences du plateau technique de l’IEM, dans une logique d’optimisation des moyens.

Le SESSAD est ouvert 309 jours par an, avec une fermeture à noël et durant l’été.

 

Les commentaires sont fermés.