ACCOMPAGNEMENTS DELIVRES

La dynamique pluridisciplinaire à l’œuvre au sein du service met en jeu des logiques de transversalité, de complémentarité et de spécificité dans une logique d’individualisation des prestations délivrées.

La prestation éducative comporte ainsi une dimension transversale dans le sens ou chaque professionnel, quel que soit son domaine d’activité, est amené à poser et garantir le cadre éducatif nécessaire aux apprentissages à l’autonomie et la citoyenneté des usagers du service.

Pivot de cet accompagnement, l’AMP travaille autour des dimensions suivantes :

·         Le soutien au développement personnel

Des techniques d’écoute active, une présence et une attention personnalisée soutiennent la définition et la stimulation du projet de chaque usager. L’action professionnelle peut également viser la préservation du lien social pour ceux d’entre eux qui risquent de se replier sur eux-mêmes. Elle s’appuie sur la recherche de loisirs ou de vie sociale hors du lieu de vie, en concertation avec la personne.

·         L’accompagnement social

Cet accompagnement touche à la fois au champ de l’insertion professionnelle (accompagnement éducatif pour définir le projet de travail, activation des acteurs de l’environnement, suivi des démarches…) et au lieu de vie, ou le soutien aux différentes étapes concourant à la recherche de logement fait l’objet d’un travail important avec identification des réseaux dédiés, démarches à conduire et organisations à mettre en place.

Pour les usagers quittant le service, l’accompagnement social peut également permettre d’assurer un relai de la prise en charge, via le recherche de services partenaires (SAVS, APEA…)

·         Le travail sur la vie quotidienne

En complément des apports éducatifs qui visent les conditions d’hygiène de l’environnement de l’usager ou son apparence physique, les activités de la vie quotidienne soutiennent des apprentissages organisationnels dans des domaines variés : prévision budgétaire mensuelle, vérification du plan d’aide humaine, planification de rv et transports, confection des repas, etc.

·         L’accompagnement aux démarches administratives 

Les démarches administratives nécessitent de nombreux apprentissages afin que les usagers comprennent leurs droits, repèrent les bons interlocuteurs et leur fonctionnement, sachent être en contact avec eux (savoirs-êtres).

La prestation de soins est assurée plus particulièrement par la kinésithérapeute et l’ergothérapeute du service, sous la responsabilité du médecin MPR, avec l’aide en matière de coordination de l’infirmière.

Elle se décline au travers de 3 dimensions :

·         La mise en œuvre quotidienne du projet de soins défini en bilan multidisciplinaire

Bilans gestuels (articulaire, musculaire, de préhension, d’indépendance fonctionnelle), bilans orthopédiques et posturaux, séances de rééducation kinési thérapeutiques, travail des transferts et des déplacements, prévention de l’aggravation du handicap (approche posturale et économie articulaire), recherche de solutions compensatoires, mises en situation dans la vie quotidienne, soutien lors des consultations externes, aide à la constitution d’un réseau médical , éducation à l’hygiène de vie et prévention cutanée.

·         L’adaptation de l’environnement de vie

Présentation des aides techniques ou des installations pour l’environnement de vie, repérage de réseaux et ressources documentaires, bilan des apprentissages, recherche d’aides techniques, formation des aidants familiaux, recherche d’équipements logiciels et matériels, réalisation d’essais comparatifs, réalisation sur mesure d’attèles ou d’orthèses, renseignement des dossiers MDPH avec GEVA.

·         L’inscription de l’usager dans son environnement

Recherche de lieux d’activités physiques et sportives adaptés, évaluation en situation des possibilités motrices et adaptation de l’activité si besoin.

Les commentaires sont fermés.